Biographie

 

Biographie

 

C’est en Italie que Salvatore Di Giovanna a vu le jour mais c’est en France qu’il vit et peint.
Après avoir vécu et voyagé en Europe et au Moyen-Orient, Salvatore Di-Giovanna revient à Paris,  pour étudier le dessin, la peinture, la gravure…

En 1997, il réalise sa première exposition, ses œuvres le conduisent dans de nombreuses galeries et salons internationaux, où son travail est auréolé de prix prestigieux.

 

TEXTE BIOGRAPHIQUE PAR HARRY KAMPIANNE
(Arts Actualités Magazine)

 


D’AMBRE ET DE LUMIERE


Jérôme Bosch, Le Caravage et Francis Bacon sont ses peintres de prédilection.
Des visionnaires, des personnalités marquées par la violence des sentiments.
Ultimes et sans concessions.

SALVATORE DI GIOVANNA ne navigue pas au hasard des vagues.

Il s’est fait le porte parole de ses rêves ambrés. Un mélange de feu et de
mystères versés dans sa fantasmagorie de contrées inédites.
Il peint « entre chiens et loups » avec des touches crépusculaires.
« La rencontre » qui aurait pu être un clin d’œil à la poésie de Chagall,
prends une tout autre tournure lorsque la lumière et les personnages
effilés jusqu’à la cime des cieux ont des teintes d’ocre et de sang.
Ses « Oiseaux du Millenium » semblent surgir d’un enfer à la Jérôme Bosch ou tout aurait brûlé
Au bout du conte il y a du biblique chez lui.
Il y a aussi des corps de femmes lianes aux visages tronqués.
Des plages de sérénité comme « Le calme » et « L’oiseau bleu ».
SALVATORE DI GIOVANNA ose l’éclat des aurores ou tout est possible. Il ne peint pas la haine mais
juste une certaine fragilité de la condition humaine qui aspire au rêve éveillé.


Harry Kampianne

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Salvatore Di Giovanna 2016 tous droits réservés.